Exposition consacrée au contre-torpilleur Dague – Bar.

Le 15 juillet 2015, une exposition dédiée au contre-torpilleur Dague a été inaugurée à la villa du roi Nikola à Bar, Monténégro. Ce navire, fierté de la marine française fut engagé au cours de la Première guerre mondiale en appui des convois d’approvisionnement alliés au Monténégro. Après avoir escorté avec succès le cargo britannique Whitebread à travers des champs de mines, le Dague mouilla au large du port de Bar (Antivari à l’époque) le 24 février 1915. C’est là que, touché par une mine dérivante, le Dague coula à pic, entraînant par le fond trente-huit de ses marins : il s’agit de la première perte française en Adriatique.

Cette exposition, qui lui est principalement consacrée, permet de retracer son histoire au travers de photos sous-marines, d’une centaine d’objets remontés des fonds sous-marins et de documents d’époque fournis par le Service Historique de la Défense (SHD), notamment le plan du bateau et le rapport du Lieutenant de vaisseau Ernest Bouquet, commandant du Dague. De plus, un panneau expliquant l’épopée du sous-marin Monge, coulé au large de Kotor (Cattaro à l’époque), le 28 décembre 1915 relate le comportement héroïque du commandant Morillot qui réussit à sauver tout son équipage avant de couler avec le navire, pour empêcher sa prise par l’ennemi.

Inaugurée par M. le Dr. Zoran Srzentić, maire de Bar, cette exposition est mise en place pour une durée de deux mois, et fait suite à l’inauguration d’une plaque commémorative érigée sur la promenade de la ville de Bar le 24 février 2015 à la mémoire des hommes du Dague, un siècle jour pour jour après ce tragique naufrage.

En plus de son caractère historique, cette exposition se veut le reflet de l’amitié franco-monténégrine, marquée par une grande proximité à l’époque déjà de la Première Guerre mondiale.

JPEG

Dernière modification : 07/12/2015

Haut de page