Escale du chasseur de mines Capricorne à Bar

JPEG

Du 16 au 20 mars 2016, le chasseur de mines de la marine française Capricorne fera escale au port de Bar.

Après une période d’exercices en Méditerranée, le chasseur de mines Capricorne effectuera une escale à Bar, permettant ainsi de poursuivre et développer les liens de coopération entre la marine française et la marine de l’armée monténégrine.

Ainsi, le programme de la visite du Capricorne prévoit de nombreuses activités de coopération entre l’équipage du bateau et les personnels de la marine de l’armée monténégrine : réalisation d’une plongée commune et d’une « cérémonie du souvenir sous-marine » sur le site de l’épave du contre-torpilleur français Dague coulé en 1915, échange d’expériences, tir aux armes légères, exercice de navigation avec embarquement de jeunes officiers de la marine monténégrine à bord,…. Par ailleurs, durant son séjour, le Capricorne bénéficiera de la protection rapprochée de la marine de l’armée monténégrine.

Le Capricorne appartient à la famille des chasseurs de mines du type "tripartite" construits dans les années 1980 en coopération entre la France, la Belgique et les Pays-Bas pour les besoins de ces trois pays. Le chasseur de mines "tripartite" détecte, identifie, et si nécessaire détruit ou neutralise les mines sous-marines, y compris les plus modernes, à une profondeur allant jusqu’à 80 mètres.

Le Capricorne est basé à Toulon (en Méditerranée) depuis 1997. Le bateau compte une cinquantaine de membres d’équipage commandés par le capitaine de corvette Edouard Franc.

Le bateau participe à des missions destinées à assurer le libre accès de ports militaires français comme Toulon ou à surveiller la libre circulation des navires dans les approches maritimes de la France. En temps de crise, il opère en force constituée, dans un cadre national ou international. Sinon, il organise régulièrement des missions de service public dédiées à la sécurisation de zones sous-marines polluées par des munitions des guerres précédentes.

Le commandant du bateau propose aux journalistes intéressés une visite du navire le vendredi 18 mars à 16 heures.

Dernière modification : 16/03/2016

Haut de page