ACCORD BILATERAL POUR LA MOBILITE DES JEUNES PROFESSIONNELS - BILATERALNI SPORAZUM O MOBILNOSTI MLADIH STRUCNJAKA

dispositions applicables à ce jour - odredbe trenutno na snazi

M. Eric BESSON, Ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, a effectué une visite au Monténégro les 27 et 28 juin. L’objet de son déplacement était directement lié à l’ouverture à Budva le 28 juin de la seconde conférence régionale d’experts consacrée à l’ « Office méditerranéen de la jeunesse – projet pilote pour la mobilité des jeunes ». Le ministre a saisi cette occasion pour des entretiens bilatéraux avec le Vice Premier ministre, M. Svetozar MAROVIC, le ministre du travail et des affaires sociales, M. Suad NUMANOVIC, et le ministre de l’éducation et des sciences, M. Slavoljub STIJEPOVIC.

La visite du ministre a permis de renforcer le partenariat politique entre nos deux pays aussi bien au niveau bilatéral que régional : en soulignant les avancées concrètes de la mise en place de l’accord bilatéral de mobilité des jeunes professionnels, le ministre a souligné la volonté de notre pays de contribuer activement à notre rapprochement européen à travers l’intensification des séjours de jeunes monténégrins en France. En inaugurant aux côtés de son collègue monténégrin, M. Suad Numanovic, ministre du travail et des affaires sociales, la seconde conférence consacrée au projet de création de l’Office méditerranéen de la jeunesse, il a conforté notre souhait d’encourager le Monténégro à jouer un rôle pilote dans l’espace méditerranéen.


Un accord bilatéral relatif à la mobilité des jeunes professionnels a été signé à Podgorica le 1er décembre 2009 par MM. Svetozar MAROVIC, vice premier ministre du Monténégro et Eric BESSON ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire de la République française.

JPEG

Cet accord vise à encourager les séjours professionnels temporaires en France et au Monténégro de jeunes ressortissants français et monténégrins étudiants, stagiaires ou professionnels. Il traduit la volonté de nos deux pays d’oeuvrer à leur rapprochement dans une perspective européenne, celle de l’adhésion future du Monténégro à l’UE, à travers le renforcement de leurs échanges et de leurs relations.

Cet accord est en cours de ratification par la partie française. Toutefois, un certain nombre des dispositions prévues sont d’ores et déjà applicables au titre du droit commun français. Pour plus de renseignement sur les possibilités offertes par cet accord et sur les dispositions applicables, nous vous invitons à consulter la fiche ci-jointe.


Word - 81 ko

VERSION FRANCAISE


Word - 116.5 ko

CRNOGORSKA VERZIJA

Dernière modification : 29/10/2014

Haut de page